Comment choisir ses gants de protection ?

Dans tous les secteurs de travail, les mains sont les membres les plus exposés aux risques. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de porter des gants de travail ce qui devient de plus en plus obligatoire selon chaque secteur.

Dans cet article, nous vous donnons quelques astuces pour choisir des gants de protection selon les normes, le secteur de travail et les produits manipulés.

Les gants de protection sont-ils réellement utiles ?

La question qui se pose fréquemment c’est : les gants de protection sont-ils vraiment indispensables ? La réponse à cette question est : oui et non !

Les gants de protections sont faits en différents matières à savoir :

·         En coton

·         En latex

·         En Kelvar

·         En cuir

Ces matières de protection sont destinées pour plusieurs niveaux de protection. Chaque gant de travail a été fabriqué par sa marque selon la fonction de son utilité. On classifie ces gants selon trois grandes catégories variant les différents niveaux de protection.

La première catégorie regroupe les gants destinés aux risques minimes. Ils font partie des normes EN 420 et EN 2003 qui correspondent aux exigences de :

·         Innocuité

·         Dextérité

·         Ergonomie

On retrouve parmi eux les gants de ménage qui sont jetables.

La deuxième catégorie regroupe les gants destinés aux risques intermédiaires. Ils regroupent les normes :

·         EN 420

·         EN 2003

·         EN 388

·         EN 511

·         EN 2006

·         EN 407

·         EN 2004

Ces gants protègent contre les risques mécaniques, les risques de la température (froid), les risques thermiques (chaleur et feu). Ce type de gants est sous le contrôle de l’État.

La troisième catégorie regroupe tous les gants avec le niveau le plus élevé de protection. On y retrouve les normes :

·         EN 374

·         EN 2003

·         EN 374

Ces gants protègent contre les risques mécaniques avec plus de spécificités. C’est-à-dire qu’il résiste un peu plus à la pénétration et est plus résistant. Ils sont également contre les micro-organismes et contre les produits chimiques.

Ces gants de protection passent par un test qui doit être approuvé avant sa commercialisation. Sur le marché, ils sont vendus avec un mode d’emploi.

Les matières de fabrication des gants de protection

Pour la fabrication des gants de travail, il y a des matières bien spécifiques à respecter selon le secteur d’activité. Voici quelques exemples de matières et de l’utilité :

·         Le polyuréthane : résiste aux déchirures et à l’abrasion

·         Le caoutchouc butyle : s’adressent à ceux qui travaillent dans l’hydrocarbures

·         Le caoutchouc Viton : résistant aux hydrocarbures et aux composés organiques

·         Le néoprène / nomex : résiste aux température (froid et chaud) ainsi qu’aux produits chimiques

·         Le zetex : résiste aux flammes ainsi qu’aux étincelles

Les gants de protections sont donc produits selon les niveaux de protection à savoir :

·         Les risques mécaniques

·         Les risques chimiques

En somme les gants de protections doivent être choisi selon :

·         Les différents niveaux de protections

·         Les normes européennes en vigueur