Comment mettre du lambris PVC au plafond ?

La pose d’un lambris PVC sur le plafond est un recours avantageux sur bien des points pour cette partie. En revanche, il est essentiel de bien réagir comme il faut, et recourir aux actions qui conviennent selon le cas. Dans les lignes qui suivent, il vous est indiqué les étapes qui conviennent dans le cas d’une pose de lambris.

L’application sur un plafond plat

Cette alternative va être la plus simple, car elle ne présente pas de grands problèmes de compatibilité avec les lambris. En effet, les deux éléments sont plats, et ne présentent pas d’irrégularité pouvant nuire sur le plan esthétique. On va ainsi simplement choisir parmi les modes de fixation possible pour effectuer la tâche de pose de lambris. Il est fortement recommandé d’utiliser des vis pour la fixation, car c’est la plus avantageuse pour cette action en particulier. En effet, on n’a pas à s’inquiéter d’émanation d’odeur de colle, ou bien d’une faible tenue, comme avec les agrafes. Ensuite, d’autres alternatives peuvent être plus intéressantes selon le cas par cas, mais en général, c’est une bonne option.

La question de la gestion de l’aération

Il est crucial pour certains types de plafonds de bénéficier d’un bon système d’aération, notamment ceux directement sous le plafond. Ici, la solution la plus avantageuse pour la pose est l’usage de tasseaux pour y fournir un bon support. Cliquez ici pour trouver de bonnes alternatives en termes de lambris de PVC pour les plafonds de votre maison. Dans le même esprit, une ossature métallique permet également de fournir une bonne aération pour cette zone. On doit simplement se préparer à une petite baisse de la hauteur du plafond, suite à l’espace occupé par l’ensemble.

La procédure pour un plafond irrégulier

Ici, il est bien plus difficile d’assurer que le tout soit bien droit, dans le cas d’une pose de lambris. Cela va varier en fonction de la nature des irrégularités du plafond, mais en général, on peut bien gérer cela. Il va être question de mettre en place une structure qui permette au mieux d’égaliser la surface de la toiture. Une fois que c’est fait, vous pouvez vous charger de faire la mise en place des lambris de PVC. L’ossature métallique est une des options viables dans ce cas de figure, mais on peut également évoquer le faux-plafond.

La technique du faux plafond

En plus des lambris de PVC, un plafond avec de nombreuses irrégularités peut bénéficier de la pose d’un faux-plafond. Cet élément se distingue par le fait de présenter les avantages qui suivent :

  • Un rendu visuel plus plaisant
  • Une optimisation des performances thermiques
  • Une meilleure assise pour les lambris

Il est donc intéressant de planifier la pose d’un tel faux-plafond dans le cadre d’une installation des lambris en PVC. Pour bien faire cela, il est question de faire la confection de plans qui indiquent les démarches à suivre ensuite. Dès que c’est spécifié, vous pouvez par la suite faire en sorte d’entamer les travaux sans trop de mal.