Comment calcul le giron et hauteur de marche d’un escalier ?

Que ce soit pour une nouvelle construction ou un bâtiment ancien, l’escalier est un élément indispensable pour se déplacer facilement. Effectivement, grâce à cette installation, vous avez la possibilité de monter ou descendre d’un étage à un autre. Mais pour qu’il soit bien pratique et confortable. Il est nécessaire de bien sélectionner ses dimensions. Découvrez dans notre guide comment calculer le giron et la hauteur de marche d’un escalier.

La mesure idéale pour une marche d’escalier

Le confort et la sécurité sont essentiels quand il s’agit d’un escalier. En effet, comme vous allez l’utiliser régulièrement. Il est important de veiller à ce que ce ne soit ni trop dur ni dangereux. La détermination de la hauteur et du giron de la marche tient d’ailleurs une grande place dans cela. Car c’est d’après ces mesures que vos escaliers seront créés. Pour des marches commodes et sûres, la hauteur devrait être comprise entre 17 et 18 cm. Tandis que pour le giron, la mesure idéale serait de 21 à 28 cm. Tout dépend de la configuration de vos escaliers. Toutefois, il est important de souligner qu’avec une hauteur trop grande. Vos escaliers risquent d’être raides. Ce qui peut causer des chutes. Pour déterminer la hauteur et le giron adaptés à vos marches. Vous pouvez vous reporter à la méthode de l’architecte François Blondel suivante : 2 h+g = 60 à 65 cm. Une formule qui s’explique comme suit :

  • Additionner deux hauteurs de marche (2 h)
  • Ajouter au résultat le giron (g).
  • Le résultat doit être compris entre 57 et 65 cm.

Grâce à ce calcul, non seulement votre escalier sera bien confortable. Mais vous ne risquez pas de vous blesser ou de trop vous fatiguer quand vous empruntez. Pour trouver facilement l’escalier qu’il vous faut, vous pouvez voir cette page. Plusieurs modèles y sont disponibles pour satisfaire toutes les demandes ainsi que les goûts et les préférences.

La hauteur maximale pour une marche d’escalier

Si vous ne voulez pas que vos escaliers soient trop raides. Il est essentiel de ne pas dépasser la hauteur maximale d’une marche. Veillez donc à ce que le giron d’une marche ne dépasse pas les 35 cm. De même, il est indispensable que sa hauteur ne soit pas supérieure à 25 cm. De cette façon, l’escalier sera bien commode autant à la descente qu’à la montée.

Le calcul de la hauteur et du giron d’un escalier en colimaçon

Le modèle en colimaçon présente des caractéristiques spécifiques et requiert plus d’application qu’un escalier droit. Ce qui fait que pour ce type d’installation, si vous utilisez la technique de Blondel. Le résultat sera inférieur à 60 cm. Il est cependant primordial de ne pas trop vous éloigner des 60 cm si vous désirez disposer d’un escalier agréable à utiliser. Ainsi, vous réduisez la pente de vos marches pour qu’elles soient bien commodes et sûres. Pour votre calcul, sachez d’ailleurs que la ligne de foulée d’un escalier en colimaçon se trouve à 60 cm de son vide central ou de son noyau.