Comment nettoyer un drap en lin lavé ?

Très présent dans la décoration d’intérieur, plus particulièrement dans la literie, le lin lavé est très privilégié pour sa douceur et son style vieillit. Bien qu’il s’agisse du lin, un tissu qui existait déjà dans l’antiquité, les nombreuses améliorations qu’il a subies font que son entretien diffère de son ancêtre. Comment s’y prendre ? C’est ce que nous allons découvrir maintenant dans cet article.

Drap en lin lavé : définition

Le lin est un tissu à tissage serré et robuste donnant cet aspect un peu rugueux. Avec le lin lavé, cette rugosité va être atténuée pour plus de douceur et de souplesse tout en gardant la résistance du lin classique. Ce résultat est obtenu après plusieurs processus de lavages maîtrisés « d’écatissage du lin », d’où son appellation.

Le lin lavé présente encore des caractéristiques identiques avec le lin brut, dont le tissage alterne microbosses et microcreux. Cela lui octroie son aspect « vintage », mais en plus soft.

Avec sa souplesse et sa douceur, le lin lavé est plutôt prisé dans la confection de linge de maison, comme les draps, les housses de couette ou encore les taies d’oreillers. D’ailleurs, vous aurez l’occasion de trouver sur le marché un large choix de couleur de lin lavé pour orner à merveille votre décoration d’intérieurs selon votre gout

Drap en lin lavé : les étapes d’entretien.

Même si l’entretien du lin lavé n’est pas vraiment exigeant, pour préserver le plus longtemps possible son état, les bons gestes s’imposent.

Le lavage

À la différence d’un lin naturel, celui qui est dit « lavé » est déjà passé par des processus de traitement et de lavages spécifiques. Voilà pourquoi c’est un tissu qui supporte mieux des températures élevées à la machine. À savoir qu’il est capable de résister à un lavage à 40 ou 60 °C pour réussir un détachage et une élimination des acariens plus efficace et plus facile.

Seulement, comme pour quasiment tous les autres tissus, il faut :

  • Séparer les tissus de couleur sombre des couleurs claires lors du lavage du lin lavé.
  • Favoriser l’utilisation d’adoucissants écologiques.

Remarque :

Vous pouvez de temps en temps ajouter du vinaigre blanc afin de mieux blanchir le blanc ou raviver les couleurs.

Le séchage

Le lin lavé est un tissu robuste capable de supporter efficacement le séchage au sèche-linge, mais sous certaines conditions. Si vous séchez votre linge de maison en lin lavé, voici nos conseils :

  • Lors de l’essorage, ne dépassez pas les 600 tr/min.
  • Évitez de trop surcharger la machine et pratiquez un cycle de séchage court
  • Finalisez le séchage à l’air libre pour garder intactes les caractéristiques du tissu

Remarque :

Si vous n’avez pas de sèche-linge, le séchage naturel au vent est plus que parfait.

Le repassage

Parmi les avantages les plus marquants sur l’utilisation du lin lavé, il y a la non-obligation de repassage. D’ailleurs, mieux vaut même ne pas le repasser pour garder les caractéristiques du tissu. Cependant, pour les personnes qui n’apprécient pas les plis, le repassage doit respecter certaines règles.

  • Repassage avec tissu légèrement humide ;
  • Repassage sur l’envers.